ever

Bienvenue sur mon blog

2 septembre, 2011

Classé dans : Non classé — marina @ 14:51

26 août, 2011

engagement volontaire

Classé dans : Non classé — marina @ 13:22

Ceci, c’est à dire, ce site est créer dans le but d’une chose qui tient vraiment à coeur. Plus précisément, pour améliorer des capacité dans le but d’avancer et de fournir des travaux pour mes entourage. A vrai dire, toutes problèmes ont ses solutions, donc je me permette de trouver ou de passer quelques stages ici et savoir aussi si je peux y appliquer mes compétences. Ce serait pas une mauvaise chose non? Donc à vous de me dire si je peux continuer ou pas car je voudrais bien poursuivre mon aventure dans un but qui n’affecte pas de mal à qui que ce soit.

Laissez moi un commentaire si vous le voulez bien.

25 août, 2011

Le travail par la famille

Classé dans : Non classé — marina @ 12:05

Pour commencer, je vous invites à imaginer comment serait une famille qui s’entraide, qui tient à l’origine de l’amour entre eux même. Vous le savez peut être qu’aujourd’hui, rare sont les familles qui tiennent à leur relation. C’est pour cela que, moi, qui fait parti de ma famille bien sûr va vous raconter des parties des activités où l’on prouve que la famille est réunit.

Le 15 Août 2011, oui je sais c’est l’assomption pour les croyants. Là je vous avoues que nous sommes catholique, et nous célébrons cet évènement! Mais, le veille de ce jour, nous nous sommes réunit, et nous avons donc pris un décision qu’on allait travailler sur les champs de culture ensemble (tout le monde). Personne n’y s’opposait donc le lendemain, nous étions tous parti pour le travail.

A 7h du matin, je me suis levé pour réveiller mes frères qui étaient dans leur chambre. Comme ils sont homme, ils sont presque paresseux même qu’ils savent qu’on doit aller sur le champs de culture pour un grand travail. Le temps s’est passé, car tout le monde se bousculait à la maison. Je vous rappelle que nous sommes 12 dont 7hommes et 5femmes, les enfants de nos parents. 2hommes et 2 femmes sont marier donc il reste 8 descendant à la maison. Mais bon, pour le réveille, je m’occupe pas celui de ceux qui sont déjà marier!en fait, ils vivent dans un même endroit, mais pas même maison, même partie précisément.

Donc à 9h du matin, nous les 8, allions ensemble pour passer chez les 4 et donc après allions au champ. Mais comme c’était nous même notre patron, nous n’arrivions au champ qu’à 10h 30 car on ne voyait pas le temps passer. Arriver au champ, c’est là que commence le vrai travail alors je vous conseil de ne pas couper votre lecture mais prenez bien une chaise et imaginez ce que je vous raconte.

Figurez vous que je ne vous raconte ici qu’une partie du travail complet! Ici, c’est les constructions des briques qui est la base. Étant donné que nous avons payer deux personnes pour les constructions des briques, c’est nous qui devions nous occuper du reste, c’est à dire la finition. Vous croyez peut être que la finition est la plus facile des étapes des travaux mais moi je vous dis que c’est la plus difficile. Notre mission c’est de cuire les briques pour les donner bonne images et les durcir. D’abord, il faut les charbon de terre pour la cuisson, mais pour l’avoir il faut chercher faire comme les puits. Nous savons que les puits sont très profond, mais le charbon de terre n’est pas si profond qu’on le prétend. Au contraire il faut quelqu’un qui sache déjà distinguer si c’est le vrai ou le faux! A vrai dire mon frère celui qui creuse chaque année pour le charbon de terre m’a dit qu’il y aura toujours le charbon de terre jusqu’à ce que l’argile commence à faire son apparition au moment ou l’on creuse.

Parlons à présent du procédure, les hommes se sont diviser en deux groupes, donc les trois premiers pour un puits, et l’autre pour un autre puits. Les femmes à leur tour préparerons à manger, comme le goûter, le déjeuner,…        Allons sur le premier groupe, il creusa et pour que vous compreniez bien supposons qu’une creuse est une pointe d’hache. Pour commencer, les parts de travail se partagent, c’est à dire que tout les trois auront des places fixes jusqu’à la fin. Le premier, celui qui creuse, creuse seulement et donne du forme au charbon de terre pour mieux le transporter. Le second, celui qui transporte du puits au sol, transporte et passe le charbon mouillé et lourde vers le troisième homme. Ce dernier fera tout son possible pour dégager de l’entour du puits les charbons de terre, donc pas facile du tout. Noter que si vous n’avez pas d’expérience sur ce travail au champs, vous aurez mal partout le lendemain et vous ne voudriez plus jamais y revenir, croyez moi. Comme le charbon doit être sécher il faut beaucoup de travail pour les sécher. On a donc besoin de plusieurs personne pour finir ce travail. Noter qu’il n’y a pas encore de machine pour faire ce travail car il faut donner beaucoup d’attention et soin au charbon de terre qui est encore mouillé, on risque de le casser et si cela arrive ce dernier sera inutilisable. Donc, pour l’étape suivant, séchage, les femmes vont faire ses parts, c’est à dire de transporter un  à un les charbons de terre creusés vers un endroit près du puits même mais pas si près. Le but c’est de sécher les charbons, mon frère m’a dit qu’il faut au moins 7 jours pour qu’ils soient utilisable. Mais que le travail entre ces 7 jours sont encore plus que rien. Vous savez, comme les fourmis qui se tendent la main, bien!nous étions comma cela, va et viens avec un grand charbon toute noir et mouillé dans la main, je vous avoue que c’était lourde, vraiment très lourdes qu’une de mes soeurs a demandé à l’un de ceux qui creuse de minimiser un peu sinon elle ne portera plus que ce qu’elle pense. Évidement, cela nous a fait rire et aussi quelque petites aventures comme se dire des mots embêtant, des blagues. Ouff, c’était pour apaiser un peu car le travail nous a vraiment été un gigantesque et longue aventure. Dès que l’eau apparaisse dans le puits ou l’on creusait, cela signifie qu’il faut sortir de là et que le travail pour le creuse est fini. Et oui, c’est ce qui s’est passé sur le coté du premier groupe, alors que le deuxième ne s’apprêtait même pas à s’en aller de leur puits. Alors, les trois hommes du premier groupe ont du aider les femmes à transporter un à un les charbons, tandis que l’autre groupe continue encore à creuser. Si vous étiez là, vous verrez que c’est pas mal du tout de travailler en famille si l’on se comprennent bien. Voilà nous n’attendions que le deuxième groupe finisse sont travail et devinez? Celles qui ont préparer le goûter n’arrivaient que lorsque le travail est presque fini, c’était marrant. Oui, cela aussi a faciliter le travail car cela a donner énergie et en plus l’effectif a augmenter si vous voyez ce que je veux dire!!!!!!

La prochaine fois j’essayerai de trouver un appareil photo compatible et de vous donner quelques photo en détail et aussi une vidéo si je peux!!!!!!!!!!!!

famille
Album : famille
Les gens de la même famille, même origine, même père et mère!!!!!! même sang qui coule dans leur veine. Ils s'entraident pour un but mais à vous de savoir quel est vraiment leur but pour travailler si dur!
14 images
Voir l'album

12 août, 2011

La confection d’une petite famille

Classé dans : Non classé — marina @ 13:05

Tout d’abord, cette famille se compose d’une maman et 8 enfants. On peut dire que la vie n’est facile!donc la mère fait la confection à main depuis l’âge de 18 ans jusqu’à ce jour.

Toutes sa vie, pour aider son mari, pour élever ses enfants (12), un centre sociale de soeur est fondé à 500m de chez elle, alors elle était élu pour qu’on l’aide. Ce centre avait pour but d’aider aux gens pauvres qui n’arrivent pas à manger à leur faim, c’était comme une sorte de pitié.

Elle ne savait rien faire de ce qu’est la confection mais les soeurs l’apprenaient de temps en temps et au bout de 2 mois, elle arrivait à faire la couture elle même. Bien sûr les soeurs avaient un but en l’apprenant la couture. Le centre avait un sponsor à l’étranger pour ses dépenses et ses projets, c’était donc facile pour eux de définir qui et comment réaliser les aides.

Dans ce centre, ceux qui y fréquentait était des gens sans sous, sans rien, donc les soeurs ont donner comme travail à ma mère la couture. Les vêtements, les tabliers, les nappes, etc… On pouvait dire que c’était un dont du ciel pour ma mère car cela avait vraiment aider beaucoup de personne sur le quartier.

Maintenant je vais vous raconter une nuit de travail de couture avec ma mère, mes 2 soeurs dans notre petite foyer. A 18h 30, je rentrais à la maison, pendant cette semaine ma petite soeur faisait l’examen Baccalauréat, donc ma grande soeur préparait le dîner et à mon tour de laver la vaisselle. Pendant ce temps ma mère couturait 30 tablier d’écolier environ. Elle devait rapporter ces oeuvres le lendemain à 7h du matin!

Imaginez, elle et ma grande soeur ont déjà rapporter 90 tablier en 20 jours alors que le projet du centre est de 500 tabliers. A 19h, ma mère m’a dit, si quelqu’un pouvait l’aider car elle devait les rapporter le lendemain! Moi, ne savant rien à propos de son confection, je lui ai dis de m’apprendre comment faire quoi! Toutes suite, elle a m’a ramener une aiguille et une bobine de fil. Là elle m’a appris de faire la boutonnière à main.

A 19h 30 j’ai appris à utiliser une aiguille et je commençais à aider ma mère!elle était fière et m’encourageait! A 19h 45 on a dîner ensemble la famille de 9 personnes donc! Je dois dire que c’est vraiment mieux de vivre plusieurs qu’un. Après le dîner ma petite soeur et ma grande soeur à leur tour prenait les aiguilles et les fils, elles ont pour tâche de mettre le bouton parallèle à l’endroit où se place le boutonnière. Donc les tabliers passent d’abord devant moi et après devant elles, ma mère coudait à main pour finir l’assemblage et quand elle a fini l’assemblage, elle m’a aider à faire la boutonnière. A 21 h, ma mère a dit à ma petite soeur « et si tu allais dormir maintenant car l’examen t’attend encore demain », elle lui a répondu, « il faut finir ces travaux avec vous car demain tu devras les apporter ». C’était triste et dûr mais la vie est comme cela! pendant cela ma grande soeur m’avait aviser qu’il y en avait encore 500 tabliers à faire après!J’étais fatigué mais je ne leur ai pas montrer ma fatigue sous pretexte qu’elles se découragent pas, alors j’ai fonçé avec eux avec la pensée d’aller à mon travaille le lendemain. Le sommeil attaquait ma mère à 22h 30mn et elle nous a dis! »mes yeux se ferment et comme si je rêve de travailler avec vous mes enfants » c’était marrant parfois mais surtout triste de subir une telle souffrance pour gagner de l’argent et pour aider le centre car on peut dire que les récompenses n’étaient pas méritant mais arrive seulement à combler quelque manque au niveau du riz, des sels,etc… A 23h 45, on commençait à faire la vraie finission c’est à dire les coupes fils mais il y avait des tabliers à refaire car l’ourlet ne s’allignait pas! Ma mère nous avait dit, » je me lèverait tôt demain et je finirais cela, ce serait pas difficile ». Donc on a repasser les tabliers, puis les ranger. Ma mère comptait encore à réparer les 7 tabliers demain en se levant tôt, moi et ma petite soeur allant dormir, mais elle devait encore regarder un de ses cahiers et me demander quelque chose sur une leçon!

A 00h 30, nous allions sur le lit enfin!c’était très fatiguant mais c’est le règle de la vie, pour le vivre il faut le tenir et accepter!Quand on s’était réveiller à 6h du matin, le lendemain, ma mère a déjà fini les réparations des tabliers, elle n’avait plus qu’à les apporter au centre! Par contre ma petite soeur se demandait si elle avait dormi car c’était trop court!Je crois qu’elle était fatigué et surtout par son examen!Moi aussi, je devais me lever pour aller au travail!

Voilà une nuit de confection avec sa famille, c’était pas merveilleux mais quand même je pouvais savoir ce que ma mère endurait tout ce temps où elle devait accélérer ses oeuvres.

 

15 juillet, 2011

Le destin sur les moindres choses

Classé dans : Non classé — marina @ 10:26

Prenons exemple: un homme a perdu 2 euro en route où il y a beaucoup d’enfant qui joue!beaucoup de gens qui marche! seul un de ceux qui passent trouve cet argent!

Comment le prenez vous donc? le destin ou autre chose comme du genre « il était peut être curieux ou c’était son chance »

Aujourd’hui dans le dictionnaire, le destin est une puissance qui réglerait le cours des choses à venir.

Quand quelque chose  inhabituelle arrive chez nous!on se pose tout de suite la question pourquoi et comment! quelque part dans ces réponses se trouve le destin, la plupart de nous mêmes posent la vie sur les mains du destin!

A suivre…!

14 juillet, 2011

Le testin

Classé dans : Non classé — marina @ 9:51

Presque tout le monde parle de testin lorsqu’il lui arrive quelque chose dans la vie. Mais vraiment,quelle est cette chose à quoi nous posons sur.

Il intervient toujours à des moments innatendu.

Il est mentionné à chaque fois des vies quotidiennes. L’amour, l’argent, le bonheur, le travail, l’étude, la place, etc…!

13 juillet, 2011

oportun

Classé dans : Non classé — marina @ 15:04

découvrez le bonheur d’une famille qui vie ensemble même si les petites mauvaises actions ne cessent de les séparer!

Soak the red dot in vinegar

Classé dans : Non classé — marina @ 10:41

VACANCES

Classé dans : Non classé — marina @ 10:14

Bonjour à tous!

C’est partis!mon pays MADAGASCAR est un pays qui va vous rendre le bonheur de vacance! découvrez y toutes la nature que vous ne trouvez plus dans cette monde.

Bonjour tout le monde !

Classé dans : Non classé — marina @ 8:06

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

 

COMPOSITIONS EN BONBONS |
cocciamiral |
L'Abeille & la Fleur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A chacun sa nature
| gloxinie
| famillechevaliericochon